Quand BENOIT-GUYOT a quelque chose à dire, c’est ICI.

Une multitude de nouveautés

Juste un petit post pour vous dire que nous travaillons dur à vous proposer beaucoup de nouveautés pour cette fin d’année : cadeaux insolites, bijoux, montres, nouveautés Hi-fi, objets et ustensiles pour la cuisine, horloges… notre soif de découvertes est sans fin !

Cliquez ici pour avoir un aperçu des derniers arrivages et rappelez-vous que jusqu’à NOËL, nous avons des arrivages de nouveautés chaque jour, que ce soit chez BENOIT-GUYOT ou chez EXTRAMUROS.

Entrefilet dans le Mag2Lyon

Pour le Mag2Lyon de novembre (mensuel lyonnais d’information) une sympathique journaliste à bien voulu m’interroger au sujet de la question de la circulation à LYON. Problème : elle ne s’est pas relue et ce que j’ai dit n’est pas retranscrit, ou si peu…

Hormis cette absence de relecture on voit bien que LeMag2Lyon ne veut pas mettre en colère  le Maire de LYON , Gérard COLLOMB ! Aux questions posées, j’ai clairement insisté sur la responsabilité de Gérard COLLOMB et de ses équipes dans la paralysie régulière de l’agglomération. Pourquoi ne pas avoir fait part de cette « personnalisation du problème » ?

Car tout de même, un maire est élu pour améliorer le quotidien des gens pas pour le pourrir !!

Il rêve de voir tout le monde en bus ou en vélo (c’est du Soviétisme…) et oublie que la lutte anti-voiture trouve son origine dans la lutte contre la pollution. Cette lutte n’aura plus de raison d’être quand elles ne pollueront plus… (Ça heureusement ça été retranscrit). J’ai lourdement critiqué son idéologie anti-voiture qui oublie la solution MILANAISE d’autoriser le centre ville uniquement aux GPL, Toyota PRIUS, voitures fonctionnant au Bio Ethanol… et à tous les autres modèles électriques qui vont suivrent…

C’est le plus gros grief à faire à Gérard COLLOMB : il réaménage totalement la ville comme si le progrès technique n’allait pas permettre à tout un chacun de circuler sans produire de dioxyde de carbone. Renault annonce pour 2012 une gamme de 4 voitures électriques… Peugeot & Mitsubishi sortent la leur très prochainement, la Smart électrique est annoncée…

En outre, ce réaménagement donne un pouvoir démesuré aux Transports en Commun… car à la moindre grève c’est la paralysie… Enfin, cela place les commerces de LYON intra-muros en situation de concurrence déloyale vis-à-vis des zones commerciales qui elles restent desservies, parfois même par des autoroutes (Le Perollier, Saint-Priest…)…

Pour BENOIT-GUYOT, commerce de centre ville qui ne vend ni des pulls ni des « plats du jour » il est vital que nos clients (qui ne sont pas seulement des lyonnais mais aussi des Rhône Alpins) accèdent à notre quartier, ou tout du moins à proximité de la Presqu’île. Il faut non seulement qu’ils y accèdent mais qu’en plus ce ne soit pas une épopée d’y arriver… C’est pourtant ce que disent les clients : «  on adore votre magasin, mais quelle galère pour y arriver »…

J’ai par ailleurs bien insisté sur l’incapacité de Gérard COLLOMB à boucler le périphérique alors que s’il avait une chose à faire impérativement durant ses 2 mandats c’était bien cela ! La journaliste ne l’a pas dit !

Quant à la démagogie que je dénonçais c’était celle qui consistait à se « lâcher » sur les dépenses visibles pour l’électorat (dépenses d’apparat, piquets, passage piétons surélevés, trottoirs réaménagés…) mais d’oublier la nécessité d’entretien des ouvrages qui tiennent par des morceaux de filets (regardez l’état de l’entrée sud du tunnel de Fourvière), des ventilation de tunnels qui tombent en panne… Je ne suis pas sûr que les lecteurs aient compris la retranscription de la journaliste sur ce point…

Je regrette enfin que mes propos sur le problème des livraisons en ville n’aient pas été évoqués : pas de place réservées exclusivement aux camions et camionnettes de livraison  alors que la ville se plait à dépenser des millions pour créer des surfaces de terrasses à la place des trottoirs et des zones de stationnement, espace public qu’elle loue ensuite aux restaurateurs… Elle pourrait donc bien, si elle le voulait, créer et louer des espaces de livraison aux commerçants…