Quand BENOIT-GUYOT a quelque chose à dire, c’est ICI.

Allons sur Mars !

 

Finalement, quand on regarde cette photo toute récente prise par le robot Curiosity, Mars ressemble bien à certains coins de notre planète.

… ou alors la nôtre toute entière ressemblera bientôt à cela ! Je propose donc que toutes les nations s’unissent, ne dépensent plus 1 sou dans le militaire, et consacrent toutes les énergies à coloniser notre voisine, car nous serons vite trop nombreux pour notre petite planète. Voilà un projet (assorti d’un « gouvernement mondial ») qui va relancer la croissance (nous projetons d’ailleurs d’y créer une boutique), qui ressemble à un rêve accessible pour l’humanité, et qui peut-être pourra permettre une paix mondiale !

Pourquoi il ne faut pas subventionner le prix de l’essence

 

 

1. Parce que lorsque l’on est allié avec Europe Ecologie Les Verts, on ne peut pas justifier une mesure qui encourage la consommation de pétrole.

2. Parce que lorsque l’on est Maire socialiste d’une grande ville comme Paris ou Lyon et qu’on fait tout pour favoriser les déplacements doux, on ne peux pas accepter une mesure artificielle qui encourage les gens à prendre leur voiture.

3. Parce que les réserves connues ne dépassent pas 40 à 50 ans de consommation mondiale.

4. Parce que l’état doit faire le choix entre les subventions utiles et inutiles.

5. Parce que la Chine le fait déjà.

6. Parce que les gens doivent continuer à avoir en tête la valeur des choses et la réalité du monde économique.

7. Parce que de toute façon il faudra passer à autre chose.

8. Parce que des entreprises investissent pour des énergies alternatives.

9. Parce que cela s’oppose à d’autres mesures comme l’aide à l’achat d’un véhicule hybride et/ou électrique, ou la système de bonus-malus.

10. Ce n’est pas parce que le prix de l’essence baisse depuis quelques jours que notre pays doit renoncer à cette mesure, mais parce que le bon sens l’exige.

Ceci n’est pas une prise de position politique , mais une demande d’un peu de bon sens à notre nouveau président.